Matériel de taille des oliviers

Outils pour la taille de l’olivier

Les sécateurs

Le sécateur manuel :

Le sécateur est sans conteste le premier outil de l’oléiculteur, celui qu’il a toujours dans la poche.
Fuyez comme la peste les sécateurs de supermarché qui ressemble à des armes de science fiction et qui ne survivront pas à la première branche sèche. Le sécateur qui vous accompagnera dans la tombe est simple, fait en fer forgé. Les poignées recouvertes de caoutchouc vous éviteront les ampoules aux mains après une journée dans les arbres. Le blocage de fermeture devra être simple et efficace car tomber d’un olivier avec un sécateur ouvert dans votre poche peut vous coûter cher. La lame devra bien sur être remplaçable. Prenez-le de couleur vive car il se perd facilement.
Les sécateurs à crémaillères, même si les démonstrateurs dans les foires expositions les présentes comme « révolutionnaires », sont totalement à proscrire si vous avez plus d’un olivier à tailler. Ils demandent bien trop de mouvements de poigné pour être efficace.
le prix d’un bon sécateur varie de 15 à 50 Euros.

Notre sélection de sécateurs mécaniques

Le sécateur téléscopique

Une invention bien pratique a fait son apparition il y a quelques années. C’est le sécateur déporté. Son manche de 1 à 2 mètres vous permet de ne pas prendre de risque pour atteindre les branches éloignées. Si vous voulez le conserver longtemps, n’essayez pas de couper des branches de plus de 1 centimètre et faites toujours des coupes perpendiculaires à la branche.

Notre sélection de sécateurs téléscopiques

Le sécateur électrique

La résistance humaine à des limites. Après avoir taillé une centaine d’oliviers, votre main droite (ou gauche) vous rappellera que le « progrès » peut avoir du bon parfois.
Un sécateur électrique est alimenté par une ou plusieurs batteries rechargeables qu’on porte attachées à la ceinture. En général, leur autonomie suffit pour une demi-journée à une journée de travail. Elles sont rechargeables en une heure seulement. La force de coupe peut sectionner des branches jusqu’à un diamètre de 4 centimètres. Le déclenchement se fait simplement en appuyant sur un bouton situé sur le coté de la pognée. Donc, il faudra éviter de laisser un doigt sur la trajectoire de la lame… à moins que vous n’ayez une confiance aveugle dans les progrès de la médecine en matière de greffe de membres amputés.

Notre sélection de sécateurs électriques

Le sécateur pneumatique

De même que le sécateur électrique, le sécateur pneumatique rend la taille moins pénible et plus rapide. Il demande en général un débit d’air de 8 litres/minute et nécessitera bien sur la possession ou l’achat d’un compresseur d’air mobil d’une capacité suffisante. (voir ci-dessous). On peut le fixer sur une perche, de 1 à 3 mètres, ce qui est bien pratique si on n’a pas une vocation d’acrobate. Il peut couper des branches d’un diamètre de 4 centimètres sur une simple pression d’un bouton. Il faudra donc là aussi faire attention où vous mettez les doigts.

Notre sélection de sécateurs pneumatique

Les élagueurs :

 Il en existe des manuels actionnés en tirant sur une ficelle et d’autres pneumatiques qui peuvent s’adapter sur la même canne que les fourches vibrantes pour la récolte ou la tronçonneuse.
Ils peuvent sectionner des branches jusqu’à 4 cm de diamètre.
Cet outil ne peut se recommander que pour des personnes ayant des difficultés à monter dans les arbres car leur coupe n’est pas très précise.

Notre sélection d’élagueurs

Scies et tronçonneuses

La scie d’élagage :

C’est un outil de première importance pour l’oléiculteur. De forme légèrement courbée, elle doit être robuste et toujours bien affûtée. Méfiez-vous des modèles trop bon marché dont la lame trop fine se plie dès qu’elle se coince. La poignée aura son extrémité recourbée afin de ne pas glisser dans la main. Le bois est le meilleur choix. On y fixera une boucle en corde ou de préférence en cuir pour pouvoir l’accrocher facilement sur une branche.

Notre sélection de scie d’élagage

La tronçonneuse à essence :

Il vous sera nécessaire d’en posséder deux. Une grande avec une lame d’au moins 45 cm pour les travaux d’abattage. Une petite et légère pour grimper dans vos oliviers. Comme dans la marine à voile, l’oléiculteur dans son arbre devra avoir une main pour lui et une main pour ce qu’il a à faire. Ce qui veut dire qu’il devra être capable de tenir sa tronçonneuse d’une main et à bout de bras.
Fuyez absolument tout engin qui n’est pas équipé d’un allumage électronique moderne et d’un filtre à air efficace. Prenez bien soin de la façon dont vous préparez votre mélange et dont vous le stockez. Videz toujours la cuve du carburateur lorsque vous ne vous servez pas de votre machine pendant une longue période
Dans certaines positions scabreuses, le système de frein est vital, au sens propre du terme. Il doit se déclencher facilement et rapidement.
Pour l’affûtage, les systèmes de guidage de la lime semblent bien pratiques pour un débutant mais il se rendra vite compte qu’une main expérimentée fait le travail plus rapidement et aussi bien sinon mieux. Vous aurez aussi besoin d’outils comme des clés pour retendre la lame de votre tronçonneuse
Il faudra dépenser de 150 à 500E TTC pour acquérir une tronçonneuse fiable et durable.
Le choix de la machine est important mais le choix de son vendeur l’est tout autant. La qualité du service après vente et ses tarifs doivent aussi influencer votre décision. Ceci est valable pour toutes les machines présentées ici et qui représentent un investissement conséquent.

Notre sélection de tronçonneuse à essence

Matériel pour éliminer les végétaux

Les broyeurs de végétaux :

Le compostage est un très bon moyen de se débarrasser des branches coupées durant la taille d’une façon écologique et rentable dont profiteront les oliviers par un apport d’excellent terreau.
Afin que la décomposition soit rapide et détruise les germes de maladie ainsi que les parasites, les végétaux doivent être hachés en morceaux aussi petits que possible.

Notre sélection de broyeurs de végétaux

error: Content is protected !!