Comment faire du miel crémeux ?

 faire du miel crémeux
comment faire du miel crémeux

Plus onctueux que les miels ordinaires, le miel crémeux est parfait, tartiné sur un toast, au petit-déjeuner. Comment l’obtient-on ? Voici tout ce qu’il faut connaitre pour savoir comment faire du miel crémeux :

La cristallisation, à l’origine de l’étal crémeux du miel

Le miel crémeux diffère des autres miels par sa texture. Il présente une consistance onctueuse. Cet état peut être naturel ou le fruit du savoir-faire de l’apiculteur. Le miel crémeux se forme alors après la cristallisation du miel ordinaire qui se traduit par sa solidification.

Quand le miel est récolté, il se présente généralement sous forme de liquide. Toutefois, au fil du temps, et en fonction des conditions de stockage, il peut se cristalliser. Dans certains cas, la cristallisation commence même au sein de la ruche. Le phénomène de cristallisation est ainsi tout à fait naturel. La vitesse de cristallisation varie seulement en fonction du type de miel.

D’une manière générale, les miels riches en glucose se cristallisent plus rapidement que ceux riches en fructose. Les miels de fleurs, de tilleul ou de bruyère blanche ont ainsi tendance à se cristalliser facilement. Ce n’est pas le cas des miels de sapin, d’acacia ou de châtaignier.

Comment fabriquer un miel crémeux ?

Le miel crémeux est l’un des produits de la ruche, au même titre que la gelée royale et la propolis. Contrairement à ce que certains pensent, celui-ci n’est pas un produit transformé. Il ne contient pas non plus de crème. Il s’agit en fait d’un miel dont on a favorisé le système de cristallisation.

Le procédé de fabrication d’une telle substance est simple et reste à la portée de tous, y compris de l’apiculteur amateur.

  Comment vendre son miel ?

On prend un peu de miel déjà cristallisé, appelé miel de semence, et on le mélange avec du miel liquide. On le stocke ensuite dans un endroit où la température est aux environs de 14 °C.

Au-delà du stockage et du mélange, le plus important est le travail de brassage. Le brassage consiste en fait à broyer les cristaux de miel pour les casser. Le miel devient ainsi plus onctueux et plus blanc.

Il n’y a pas de règle spécifique pour le brassage. Ce travail nécessite seulement beaucoup de patience, puisqu’il dure en moyenne quelques mois. Cela dit, cette durée varie en fonction du miel utilisé et de la qualité recherchée. L’apiculteur détermine ainsi la durée du brassage.

Des astuces pour réussir un bon miel crémeux

Pour réussir un bon miel crémeux, il est conseillé de mélanger délicatement le miel liquide avec le miel de semence. Cela empêche la fermentation du miel. Le brassage doit aussi se faire régulièrement. Il peut se faire 5 minutes par jour ou une quinzaine de minutes tous les deux ou trois jours. Tout dépend de la qualité du miel. Le produit final doit avoir une couleur nacrée.

Il faut aussi que le mélange soit bien proportionné. La semence ne doit pas excéder les 10 % de la masse totale. Il faut également que le niveau de cristallisation du miel de semence soit le plus fin possible. Privilégiez ainsi le miel de colza ou de trèfle blanc, par exemple.

error: Content is protected !!